Se former aux métiers de la santé
en Basse-Normandie
Chercher une formation
Localiser une formation

Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de trois ans d’exercice en équivalent temps plein bénéficient d’une dispense de scolarité, sous réserve d’avoir réussi un examen d’admission. Ils déposent dans chacun des instituts de formation où ils se présentent un dossier d’inscription (Art. 24. –Arrêté du 31 juillet 2009)

L’examen d’admission, d’une durée de deux heures, est organisé par le directeur de l’institut. Il consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l’objet d’une question.

Cet examen permet d’évaluer l’aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques. Les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 à cette épreuve. (Art. 25. – Arrêté du 31 juillet 2009)

Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture ayant réussi l’examen d’admission prévu à l’article 24, sont dispensés des unités d’enseignement correspondant à la compétence 3 du référentiel infirmier : « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens », soit :

  • UE 2.10.S1 « Infectiologie hygiène » ;
  • UE 4.1.S1 « Soins de confort et de bien-être » ;
  • UE 5.1.S1 « Accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens ».

Ils sont également dispensés du stage de cinq semaines prévu au premier semestre.

Le temps dégagé par cette dispense de scolarité peut être consacré, après avis du conseil pédagogique, à favoriser l’adaptation de ces étudiants à la poursuite de leurs parcours.