Se former aux métiers de la santé
en Basse-Normandie
Chercher une formation
Localiser une formation

La formation  conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluriprofessionnalité.

Le référentiel de formation des infirmiers a pour objet de professionnaliser le parcours de l’étudiant, lequel  construit progressivement  les éléments de sa compétence à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, attitudes et comportements.

L’étudiant est amené à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif, c'est-à-dire un professionnel capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions dans les limites de son rôle et de mener des interventions seul et en équipe pluriprofessionnelle.

La durée de la formation est de trois années, soit six semestres de vingt semaines chacun, équivalant à 4 200 heures. La répartition des enseignements est la suivante :

  1. La formation théorique de 2 100 heures, sous la forme de cours magistraux (750 heures), travaux dirigés (1 050 heures) et travail personnel guidé (300 heures) ;
  2. La formation clinique de 2 100 heures.

Le travail personnel complémentaire est estimé à 900 heures environ, soit 300 heures par an. L’ensemble, soit 5 100 heures, constitue la charge de travail de l’étudiant.

L’enseignement théorique

Les unités d’enseignement sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l’acquisition des compétences. Elles couvrent six champs :

  1. Sciences humaines, sociales et droit,
  2. Sciences biologiques et médicales,
  3. Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes,
  4. Sciences et techniques infirmières, interventions,
  5. Intégration des savoirs et posture  professionnelle infirmière,
  6. Méthodes de travail.

Le référentiel de formation du diplôme d’Etat d’infirmier est ainsi constitué de 36 matières  de formation réparties dans 59 unités d’enseignement pour permettre une progression pédagogique cohérente.

Attribution des crédits européens

Le référentiel donne lieu à l’attribution des crédits conformément au système européen de transferts de crédits «European credits transfert system»  (ECTS). Les principes qui président à l’affectation des crédits sont de 30 crédits par semestre de formation.

La notion de charge de travail de l’étudiant prend en compte toutes les activités de formation (cours, séminaires, stages, mémoire, travail personnel, évaluations,…) et toutes les formes d’enseignement (présentiel, à distance, en ligne,…).

Le diplôme d’Etat d’infirmier sanctionne un niveau validé par l’obtention de 180 crédits européens équivalents au grade de Licence.

La charge de travail de l’étudiant est évaluée à 25 heures de travail par crédit d’enseignement réalisé à l’IFSI et 35 heures par crédit pour l’enseignement en stage.

Les stages

Les stages ont une durée de 60 semaines, soit 2100 heures pour les trois ans

Sur la base de 35 heures/semaine

Durée des stages pour la première année :   15 semaines, soit : 5 semaines en S1 et 10 semaines en S2
Durée des stages pour la deuxième année : 20 semaines, soit : 10 semaines en S3 et 10 semaines en S4
Durée des stages pour la troisième année : 25 semaines, soit : 10 semaines en S5 et 15 semaines en S6

Parcours de l’étudiant en stage

Quatre types de stages sont prévus, ils sont représentatifs de « familles de situations», c'est-à-dire des lieux où l’étudiant rencontre des spécificités dans la prise en soins :

  1. Soins de courte durée : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publics ou privés.
  2. Soins en santé mentale  et en psychiatrie : l’étudiant s’adresse à des personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie.
  3. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement.
  4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie (domicile, travail, école,…).

Le parcours de stage des étudiants comporte un stage minimum dans chacun des types de stage décrits ci-dessus.

Le diplôme d’état

Pour la validation des unités d’enseignement, une démarche de liaison entre les différents acquis sera favorisée.

La validation des unités d’intégration reposera sur :

  • L’utilisation des différents acquis en lien avec une situation,
  • La mobilisation active et dynamique de ces acquis et la mise en œuvre des compétences ciblées par l’unité dans une ou plusieurs situations.

La validation des stages reposera sur :

  • La mise en œuvre des compétences requises dans une ou plusieurs situations.

Le portfolio de l’étudiant est un outil  qui sert à mesurer la progression de l’étudiant en stage. Il est centré sur l’acquisition des compétences, des activités et des actes infirmiers.

L’acquisition des éléments de chaque compétence et des activités techniques est progressive, chaque étudiant peut avancer à son rythme, à condition de répondre aux exigences minimales portées dans l’arrêté de formation.

Chaque semestre le formateur de l’IFSI responsable du suivi pédagogique de l’étudiant fait le bilan des acquisitions avec celui-ci.  Il conseille l’étudiant et le guide pour la suite de son parcours. Il peut être amené à modifier le parcours de stage au vu des éléments contenus dans le portfolio.